Ou pourquoi il ne faut absolument pas négliger votre matériel pro/perso

Introduction

On a trop souvent tendance à se dire que le matériel n’est pas vraiment un sujet important pour pouvoir travailler. Après tout, pour produire du contenu, on pourrait partir du principe qu’il n’est pas nécessaire d’investir dans du bon matériel, et qu’un vieux PC de 6-8 ans d’âge peut faire l’affaire, et qu’une bête connection ADSL au ras des pâquerettes fera le job, mais c’est tout le contraire, voyons pourquoi…

Petites précisions en préambule

Les exemples cités ci-dessous n’ont pas de valeur scientifique, ce sont juste des exemples destinés à vous faire prendre conscience de la nécessité de ne pas négliger le matériel avec lequel vous travaillez.

Ces mêmes exemples sont à réadapter en fonction de votre métier (un menuisier et un informaticien ou un rédacteur n’ont pas les mêmes besoins), là encore c’est un exemple pour aider à la prise de conscience.

Tout est affaire de temps

Si travailler à l’économie présente un intérêt financier, on se rend vite compte que cela peut très rapidement représenter un gouffre de temps, et le temps, c’est ce que vous avez de plus précieux (car c’est probablement une des seules choses que vous ne pourrez jamais acheter).

Imaginez, tous les jours vous utilisez votre vieil ordinateur qui :

  • Met 3 bonnes minutes à se lancer ou à sortir de veille (sachant qu’on peut facilement considérer qu’on va mettre notre ordinateur en veille pour différentes raisons au moins 5 fois par jour) : 15 minutes minimum de perdues
  • Met 1 bonne minute à lancer un logiciel, si on lance Word, puis Chrome, puis l’ensemble des outils de création, audio, photo ou vidéo : on peut rajouter 10 bonnes minutes entre les temps de chargement et d’ouverture
  • Met 15 secondes à charger une page (à cause de la puissance de la machine, mais aussi de la qualité médiocre de la connection internet) => ça peut représenter facilement entre 15 minutes et 1 heure par jour en fonction du nombre de site que vous consultez.
  • Met plusieurs minutes à télécharger les documents nécessaires à vos recherches (audio, vidéo, supports interactifs).
  • … etc … imaginez tout ce qui peut prendre un temps supplémentaire sous couvert d’économie financière à court terme.

Toutes ces petites minutes mises bout à bout finissent par représenter potentiellement plusieurs heures de perdues à attendre pour rien, en effet, avec du matériel de qualité (pas forcément de toute dernière génération, mais à minima quelque chose d’assez récent), vous pourriez diviser par 10 voir plus tout ce temps perdu !

Petit calcul rapide

En prenant les hypothèses ci-dessus :

  • 15 minutes de lancement/sortie de veille perdues
  • 10 minutes de temps de chargement des logiciels
  • 30 minutes d’attente de chargement des pages web consultées
  • 30 minutes d’attente du chargement de documents multimédia

… ça représente déjà 1h25 par jour de perdue, soit presque 7h30 par semaine au minimum !

Si j’utilise du matériel de bonne qualité (comprendre : rapide et qui ne tombe pas en panne tous les 2 mois) :

  • 5 minutes de lancement (je prends un délai d’une minute par lancement/sortie de veille, ce qui est déjà énorme)
  • 3 minutes de lancement de logiciel (un bon matériel peut facilement diviser par 3 les temps de chargement voir plus)
  • 10 minutes de chargement des pages web (entre une vieille connexion ADSL 10 Mb/s et une fibre à 1 Gb/s on peut rapidement diviser par plus de 3 les temps de chargement, mais prenons une hypothèse basse)
  • 3 minutes de temps de chargement des documents multimedia (je divise par 10 la vitesse de téléchargement).

On obtient ainsi un cumul de … 21 minutes soit 2 heures par semaine (et encore mes calculs sont assez conservateurs)

… Et parlons un peu argent maintenant

Maintenant en prenant un tarif journalier moyen de 400 euros (je vous laisse adapter en fonction de votre taux journalier), ça fait un taux horaire de 40e/heure (je prends une base de 10h/jour à ce TJM car on bosse rarement 7h par jour …).

Ça nous amène à … 300 euros par semaine, soit 1200 euros par mois de temps perdu dans le premier cas, contre 80 euros par semaine ou 320 euros par mois.

Soit une différence de … 900 euros !

Et donc ?

Et donc quoi ? Et bien imaginez maintenant que vous troquez votre vieille connection ADSL pour une connection fibre, qui dans le pire des cas va vous coûter 15 euros de plus par mois (voir même parfois être moins cher que l’ADSL en fonction des périodes et des localisations), et que vous investissez 1500 euros dans du matériel flambant neuf (ce qui est déjà pas mal, après ça dépend du matériel), et bien vous aurez « gagné » du temps/de l’argent dès le second mois !

Alors évidemment ça sous-entend que vous pouvez rentabiliser 100% du temps gagné, mais même si vous n’êtes en mesure de ne facturer que 20% de ce temps, en 10 mois vous avez rentabilisé votre investissement

Et côté bien être alors !

Comme indiqué au dessus, il est peu probable que vous rentabilisiez 100% du temps gagné, par contre vous pouvez aussi considérer que vous en refacturez 20%, investissez 50% dans votre bien être personnel (soit au moins 2 bonnes heures par semaine) pour aller faire du sport par exemple, et que les 30% restants finissent dans les oubliettes de la procrastination et du temps perdu malgré tout.

Et donc (bis) ?

Et donc, avec un meilleur investissement dans votre matériel, vous :

  • Seriez mieux équipé, et donc votre quotidien sera plus confortable
  • Auriez plus de temps pour vous
  • Auriez la possibilité de gagner plus

… N’est-ce pas déjà 3 raisons suffisantes ? Sachant que, comme indiqué plus haut, l’effort initial pourrait être rentabilisé en moins de quelques mois !

Et pour mes salariés ?

Et si vous êtes un entrepreneur ayant déjà une équipe, c’est encore plus vrai, votre objectif est (entre autre, mais j’espère pas uniquement) d’optimiser le travail de vos équipes pour en tirer le meilleur, ça passe par ce genre d’investissement également !

  • Votre équipe doit avoir du matériel adapté
  • Chaque personne doit être à l’aise avec ce matériel (j’ai toujours acheté des Mac pour les utilisateurs habituels de Mac, et des PC pour ceux qui préfèrent), l’essentiel des outils étant online, il ne devrait pas y avoir spécialement de problème aujourd’hui entre les deux environnements
  • Le matériel de bureau (chaise/bureau, repose poignet, etc…) ne doit pas non plus faire l’objet d’une économie, car il en va là aussi de la productivité, mais aussi de la santé de vos salariés ! (Et de vous même également d’ailleurs).

Conclusion

Avec cet article, j’espère que vous avez plus conscience de la nécessité d’être bien équipé, pour votre bien être, votre productivité et pour votre équipe !

Alors, vous attendez quoi ?

Show CommentsClose Comments

Leave a comment